Vous êtes ici : Personnels » Personnels enseignants » Lettre du jeudi » Zoom de la semaine

Cordées de la réussite.jpg

Les cordées de la réussite en Mayenne

Le 14/01/2021

Vendredi 8 janvier 2021 : Oser les filières d’excellence dans l’enseignement supérieur

Dans le cadre des Cordées de la Réussite, la DSDEN Mayenne s’est associée à la Faculté de Droit de Laval et à l’association DMGE (De la Mayenne aux Grandes Ecoles) pour organiser, le 8 janvier, une rencontre entre 180 collégiens et lycéens mayennais et 11 étudiants ou anciens étudiants qui ont fait le choix d’une filière d’excellence lors de leur parcours en formation initiale dans le supérieur.



La particularité de ces grands témoins : elles et ils sont tous Mayennais, de souche ou d’adoption. Elles et ils ont été lycéens à Ambroise Paré, à Victor Hugo, à Douanier Rousseau… Elles et ils étudient ou ont étudié ensuite à Sciences Po., en classe prépa scientifique puis en Ecole d’ingénieur, en Ecole de commerce… Elles et ils sont (pour les plus « anciens ») actuellement cadre au Conseil Départemental de la Mayenne, consultante indépendante à l’international sur les questions environnementales, entrepreneur dans le domaine de l’alimentation-santé…

Les Cordées de la Réussite, ainsi que l’a rappelé le DASEN en introduction de l’après-midi, sont un dispositif de l’Education Nationale qui vise à favoriser l’égalité des chances entre les élèves de tous les territoires, urbains et ruraux, grâce à l’ouverture du champ des possibles en matière d’ambition scolaire et de formation.

Mission accomplie : les élèves volontaires présents, venant de 3 lycées et de 9 collèges (majoritairement ruraux), ont entendu des témoignages forts qui leur ont forcément donné envie de suivre l’exemple de leurs ainés. C’est-à-dire d’oser postuler à une formation d’excellence, d’oser également partir (pour peut-être - sûrement ? - un jour revenir sur le territoire), d’oser affronter la difficulté pour se révéler à eux-mêmes.


Le DASEN, M. Waleckx, (2ème à partir de la gauche), la présidente de DMGE, Aurélie Lhumeau (4ème en partant de la droite) et la vice-doyenne de la Faculté de Droit de Laval, Sylvie Lebreton-Derrien (1ère à droite) parmi le groupe des témoins de l’après-midi.
Partager cette page

Rédigé par Muriel Spagnolo

M.A.J. le 12/01/2021