Vous êtes ici : Pédagogie » Ressources » EPS

Activités athlétiques - Course - Cycle 3

Athlétisme - Image 1

Je crée de l'énergie par ma vitesse horizontale.


Savoirs fondamentaux

Étapes

Savoirs pratiques

Cycle 3

Je crée de l'énergie pour courir vite, et la conserver quelle que soit la situation proposée (relais, obstacles)

Je Cours vite
avec ou contre

- Je conserve une vitesse horizontale
- J'augmente l'amplitude des membres inférieurs
- J'augmente la fréquence de mes appuis

Conseils de mise en œuvre

1) Aménagement matériel (Permet aux enfants la prise de repères)

- Matérialiser les couloirs ou aires de jeu. (Suffisamment grands et installation par les élèves)

- Matérialiser la zone d'arrivée.

  • Varier les surfaces (bitumes, stabilisés, herbes)
  • Indiquer clairement le sens parcours.

- Dossards pour identifier les statuts.

2) Organisation temporelle

- Huit courses individuelles par séance 
- Alterner des temps d'activité et d'observation.

3) Organisation Pédagogique.

- Donner des critères de réussite
- Matérialiser les résultats (fiches, tableaux)

Fiches pour faire acquérir ces savoirs pratiques


Principes

Savoirs Fondamentaux

Savoirs Pratiques

Règles d'action

 

créer et accumuler de l'énergie

L'enfant est capable de créer de l'énergie pour courir vite et de la conserver quelle que soit la situation proposée (relais, obstacles...)

- Je conserve une vitesse horizontale
- J'augmente l'amplitude des membres inférieurs
- J'augmente la fréquence de mes appuis

Obstacles
Jambe arrière "élastique" (pousser longtemps sur la jambe arrière)
Je regarde loin devant

Relais
Je regarde mon partenaire
Mon partenaire se met en action en me regardant
Coordination des vitesses
Je conserve le même nombre d'appuis dans l'intervalle (pairs ou impairs)


Situations

But

Organisation

Consignes

Critères de réussite

Courses en rivières

S'organiser pour conserver la vitesse acquise quelle que soit la structure proposée.

* Recherche de l'amplitude dans la foulée

Au sein d'un même parcours rectiligne de 30m, disposées dès le départ 10 lattes sur le sol distantes de :
- 1er intervalle 45cm
- 2ème intervalle 50cm
- 3ème intervalle 55cm
- 4ème intervalle 60cm
- 5ème intervalle 65cm
- 6ème intervalle 70cm
- 7ème intervalle 75cm
- 8ème intervalle 80cm
- 9ème intervalle 85cm
Écart entre les lattes à adapter en fonction de l'année de cycle et des enfants
- courir pour rejoindre le plus vite possible la ligne d'arrivée en franchissant les lattes.

(un appui entre chaque latte)

- ne ralentit pas son rythme de course.
- parvient à l'arrivée
- atteint l'amplitude maximale pour les foulées finales.
Course d'obstacles hauts (haiestravailler l'impulsion
éviter de décoller
reprise de course
(recherche du nombre d'appuis)
Plusieurs couloirs de course avec des haies à distance différente :
-3m
- 4m
- 5m
Hauteur des haies : 20cm (2plots, 1latte)
- cours pour franchir le plus rapidement la ligne d'arrivée malgré les haies - conserve un rythme de course sur toute la distance
- reproduis le même nombre de foulées sur 10 tentatives
Course d'obstacles hauteur variable (haies)enchaîner course et franchissement d'obstacles en conservant la vitessePlusieurs couloirs de course avec des haies à hauteur différente :
- 20cm
- 30cm
- 40cm
Des distances entre les haies de : 3m, 4m, 5m.
- cours pour franchir le plus rapidement la ligne d'arrivée malgré les haies - conserve un rythme de course sur toute la distance
- adapte son déplacement à la hauteur de l'obstacle
Course d'obstacles à hauteur fixe et prise d'appel variableenchaîner course et franchissement d'obstacles en conservant la vitessePlusieurs couloirs de course avec des haies à 40cm et une zone d'appel à :
- 20cm
- 30cm
- 40cm
- cours pour franchir le plus rapidement la ligne d'arrivée malgré les haies et la zone d'appel - conserve un rythme de course sur toute la distance
- cours pour franchir et non plus sauter pour franchir
Relaisajuster sa vitesse à celle du partenaire qui arrive- couloirs de course
- zone de prise d'élan pour le relayeur (3 à 5m)
- le premier coureur essaie de toucher le second
- le second part le plus vite possible quand le premier entre dans la zone d'élan.
- le toucher se fait dans la continuité de la course.
Relaisajuster sa vitesse à celle du partenaire qui arrive
S'organiser pour transmettre et recevoir le témoin
- couloirs de course
- zone de prise d'élan pour le relayeur (3 à 5m)
- le premier coureur transmet le témoin dans la main opposée du relayeur suivant
- le second part le plus vite possible quand le premier entre dans la zone d'élan en tendant la main opposée à celle du porteur
- le passage du témoin se fait dans la continuité de la course
- le relayeur tend la main opposée à celle du porteur
RelaisCourir plus vite à deux que seul(sur une distance donnée) malgré un passage de témoincouloirs de course avec relais longs de :
- 60m
- 50m
- 40m
- courir seul la distance et se chronométrer
- courir à deux la même distance avec passage de témoin
- temps inférieur ou égal dans la course à 2
Partager cette page

Rédigé par Muriel Spagnolo

M.A.J. le 27/11/2008